Couverture Elle est Lui.jpg

Les Médias en parlent

Journaux, Sites, Blogs littéraires...

Rêves et Livres Capture d’écran 2021-10-09 123159.jpg

Special Guest

Thierry Brenner

Coucou les rêveurs, en cette fin septembre, nous recevons dans nos locaux virtuels, Monsieur Thierry Brenner, à la fois auteur et lecteur de la première heure. 

Question 1 : Bonjour, Thierry. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Thierry : Bonjour Laura. Depuis 1985,je suis auteur de plus de deux mille chansons après avoir quitté ma profession d'animateur radio en région que j'ai exercée pendant près d'une décennie. Mon titre le plus connu médiatiquement étant certainement " Papillon de lumière" en 2008.  En 2019 mon burnout a été le départ d'une nouvelle aventure, l'écriture de romans. D'abord l'autobiographie et autofiction en me débarrassant d'un passé qui ne fut pas un long fleuve tranquille avec "Au bout" et " Au bout du bout", puis la comédie théâtrale avec "L'intérimaire", et enfin mon premier roman de fiction "Elle est lui", paru en Septembre 2021. 

Question 2 : Comment avez vous découvert la lecture ?

Thierry : Je pense que ça a commencé par les "Tintin" que m'offrait le Père Noël, puis les classiques de la bibliothèque rose ; "Fantômette", "Le club des 5" ou encore "Le clan des 7". Pourquoi la Rose et pas la Verte comme tous les garçons ? Car les ouvrages étaient écrits en petits caractères serrés et me rebutaient par leur mise en forme. Ensuite je suis passé par la case Jules Verne là où d'autres passaient par "La Case de l'oncle Tom". Et enfin j'ai dévoré les livres de Conan Doyle. 

Question 3 : Qui n'apprécie pas une petite aventure de Sherlock :) Et quel est votre livre préféré ? 

Thierry : "La nostalgie de l'Ange" d'Alice Siebold. J'aime particulièrement cette relation que l'héroïne entretient avec l'au-delà pour l'aider à résoudre l'énigme d'une disparition. 

Question 4 : Pouvez-vous me donner le titre d'un livre que vous ne lirez jamais ?  

Thierry : Les grands classiques de la littérature française, exceptés "Candide" de Voltaire et "Les Lettres Persanes" de Montesquieu. Parce qu'on nous imposait des livres dès le collège et que j'ai une sainte horreur de ce qui est imposé, je me suis arrêté de lire pendant 20 ans. Jusqu'à ce qu'une amie m'en redonne l'envie en me confiant à lire des biographies d'artistes qui m'ont beaucoup éclairé sur leurs parcours et leurs épreuves de vie.

Question 5 : Quel est le premier livre que vous avez lu ? 

Thierry : "L'île mystérieuse" de Jules Verne. 

Question 6 : Effectivement c'est un superbe roman. Et où aimeriez-vous être dans 20 ans ?

Thierry : Au bord de l'océan Atlantique dans un havre de paix. 

Question 7 : Quel est le premier livre à vous avoir touché ?

Thierry : Dès que je me suis remis à lire j'ai adoré le style de Marc Levy avec "Et si c'était vrai ". C'était une véritable claque. Le style était moderne, on ne s'ennuyait pas comme dans les lectures classiques avec de longs descriptifs sans fin et une action toutes les trois cents pages. 

Il est vrai que Marc Levy a, je vous le concède, une écriture fluide et plaisante à tout  point de vue. Nous allons maintenant passer aux Crazy Questions

1) Pensez vous que l'on s'est déjà rencontré dans une autre vie ? 

Thierry : Certainement. Tous les gens positifs ou négatifs que nous croisons dans notre existence, nous devions les rencontrer pour nous faire évoluer. 

2) Et bien, quelle sage parole et tellement vrai également. Si vous pouviez inviter n'importe qui à dîner, qui inviteriez-vous ? 

Thierry : Jacques Brel, De Funès, Spielberg, Disney, la liste serait tellement longue...

3) Quel personnage de fiction vous ressemble le plus ? 

Thierry : Harry Potter. 

4) Oh c'est tellement rare que les gens me répondent cela ! Si, un jour, vous remportez un million d'euros, qu'en faites-vous ? 

Thierry : Peut être une maison au bord de l'océan avec un phare privé. Je ne sais pas pourquoi mais je suis très attiré par les phares mais nettement moins par le fard à paupières.

5) Sans doute que leur lumière n'est guère similaire... Et si vous deviez passer une journée dans le corps d'une femme, que feriez vous en premier lieu ? 

Thierry : Je me regarderai nue dans un miroir pour découvrir tous les apsects de cette nouvelle enveloppe charnelle.

6) Si vous aviez un super pouvoir, ce serait lequel ? 

Thierry : Celui de ramener à la vie les gens qui me sont chers, un peu comme dans "L'oiseau bleu", où la petite fille ressuscite ses grands-parents en pensant très fort à eux. Même si je saisqu'aujourd'hui les disparus sont bien mieux là où ils évoluent en ce moment. 

7) Je trouve aussi que ce serait un pouvoir superbe bien que peu raisonnable. Quels sont les trois premiers mots qui vous passent par la tête ? 

Thierry : Esotérisme, autodérision et amour.

Ce sont des mots originaux issu d'un esprit je le pense, bien réfléchi. Maintenant et pour terminer ce petit questionnaire, nous allons passer au portrait chinois et il faudra donc me donner des réponses au tac au tac. Attention, Thierry, si vous étiez :

1) Un personnage littéraire : Sherlock Holmes

2) Un livre : "Da Vinci Code" Le livre est bien meilleur que le film ( ce n'est pas le meilleur mais ça reste un excellent roman )

3) L'un des cinq sens : l'ouïe

4) Un homme ou une femme célèbre : Alfred Hitchcok ( je confirme, un artiste !) 

5) Une friandise : un éclair au chocolat

6) Un plaisir coupable : deux éclairs au chocolat ( je ne vous mens pas, j'ai esquissé un sourire )

7) Une qualité : l'empathie

8) Un défaut : l'inattention 

9) Un surnom : plat de nouilles comme dans "Au Bout" ( regard pensif et sourcil inquisiteur )

10) L'un des sept péchés capitaux : la paresse

11) Un chiffre : Le 5, j'ai hésité longuement avec le 345789 mais quelqu'un l'avait déjà pris ( ah oui désolée mais les meilleurs nombres s'envolent rapidement )

12) Une devise : Il permis de douter du doute. 

Voilà, mes rêveurs, c'est sur cette sage parole que se termine notre interview de Monsieur Thierry Brenner. J'espère que vous irez jeter un oeil à la page auteur de ce grand monsieur et à ces ouvrages qui sont bien entendus disponibles sur les sites de vente habituels. Merci beaucoup de votre temps et de votre présence Thierry. 

Quant à moi, je vous dis à très bientôt pout une toute nouvelle interview d'auteurs ou de lecteurs . Bisous mes rêveurs. 

 

 

http://revlivres.e-monsite.com/pages/interview/thierry-brenner.htm

 

© Photo avec la courtoisie de Valya Cileréa Photographies 

 l

                         Elisabeth     
                 Des Livres et Moi

Des livres et moi.jpg

                                                          INEGALABLE !            

Manon, jeune auteure, cherche une personne pour l'aider à écrire son roman à quatre mains. Thibault tombe totalement par hasard sur le message de Manon et cela commencera par un quiproquo.

A partir de là, une histoire pleine d'aventures nous attend.
 

Des "feel good" j'en ai lu beaucoup mais aucun n'a égalé "Elle est Moi" !

Les personnages principaux sont attachants et drôles et tous les autres sont importants dans le roman.

Un humour incroyable, des jeux de mots à pleurer de rire, sans oublier les "NDLR" ! Du suspens du début à la fin.

On se pose constamment la question : quel avenir attend Manon et Thibault ?
 

Non seulement "Elle est Lui" redonnera le sourire aux plus moroses mais aussi Thierry Brenner nous apprend énormément de choses sur l'histoire du Mont Saint Michel.

Merci et Bravo M. Brenner !

https://www.facebook.com/%C3%89lisabeth-Des-livres-et-moi-104295621602825

Lettres et Arts pour les bulots.jpg

LETTRES & ARTS POUR LES BULOTS

Bonjour à toutes et tous,

Tout d'abord un grand merci à Carole, Karine et Valérie pour leur super accueil et pour m'autoriser à mettre en avant des gens de plumes.

 

Bienvenue dans la chronique de LOUISE VICTOIRE

« Le Dimanche Des auteurs ».

Chaque semaine, je mets en avant un auteur qui a bien voulu se prêter au jeu.

Celle-ci se déroule en deux temps, présentation de notre hôte du jour, de ses écrits, puis nous terminons par le portrait chinois et le mot de l'auteur à ses lecteurs. Vous pouvez bien entendu commenter et poser toutes vos questions à l’intéressé.

Nous allons donc commencer cette belle aventure avec un homme amoureux des mots, il est parolier, auteur dramatique et se définit comme un émetteur d'émotions. Je vous invite à découvrir les écrits de Thierry Brenner.

Donc voilà la présentation de notre cher auteur qui s'est adorablement plié à mon petit questionnaire.

 

 

Nom : BRENNER

Age : 58

Nombres d'enfants : 1

Animaux de compagnie (race et nom) : Aucun

Nombres de livres parus : 4 au total :  Au Bout, Au Bout du Bout, L’Intérimaire, Elle est Lui

Édité ou auto-édité : Auto édité pour le moment

Ton pécher mignon : La création

La personne qui compte le plus pour toi : mon fils

 

Comment est née ton envie d'écrire ?

C’est une longue histoire que je raconte dans les deux tomes de mon autobiographie très particulière. J’écris des chansons depuis 1985, date de mon entrée à la SACEM. J’en écris tellement que sur trois mille textes, les deux tiers ont été mis en musique. Et comme je l’avoue aux lecteurs, je n’ai pas si bien vécu de mes droits qu’on serait en mesure de le penser.

Courir après les artistes qui oubliaient de déclarer leurs programmes a fini par m’user si bien que j’en ai fait un burn out qui a agi sur moi comme une révélation. Je sentais le besoin de me réparer avant d’aller plus loin dans mon existence. Et tout est sorti dans « Au Bout ». Les secrets de famille que j’avais enfouis depuis des années parce que mes parents me l’avaient chaudement recommandé, mon enfance loin d’être totalement heureuse, et toutes ces épreuves endurées en relevant chaque fois la tête sans savoir qu’elles me minaient le corps et l’esprit.

Des souvenirs qui me sont revenus comme des morceaux de puzzle que je me devais d’imbriquer les uns aux autres pour comprendre pourquoi j’avais disjoncté dans ma tête.

L.V : Un parcours particulier qui montre que c'est au bout de la douleur que bien souvent naissent les écrivains et les artistes en général.

 

Présente nous tes livres.

Dans les deux premiers livres AU BOUT et AU BOUT DU BOUT, j’ai tenu à évoquer ma vie, mon parcours initiatique riche en événements forts. Le lecteur est placé dans la tête de l’auteur et récupère les informations dans le désordre. Puis tout se clarifie. Les défunts de ma famille s’animent et viennent rajouter des éléments nécessaires à mon récit.

Mélange de « Retour dans le futur » et de véritable récit des faits, documents à l’appui, je revisite ma vie et celle de mes proches sans haine à la manière d’un journaliste qui serait obligé d’en relater les faits. Cela dit on rit beaucoup car ma conscience s’en mêle et parfois s’emmêle allant jusqu’à me faire monter dans un tour operator bus revisiter mes lieux de vie. Du second degré qui permet de détendre l’atmosphère dans quelques passages plus chargés en émotion des deux recueils.

 

Pour L’INTERIMAIRE, j’ai eu besoin de faire une pause entre les deux tomes et j’ai pondu cette farce en trois actes comme si on me l’avait soufflée pendant que je dormais. J’entendais les noms des personnages tomber, l’intrigue venir naturellement à moi.

Je sentais bien que mes visiteurs du soir n’allaient plus me lâcher et m’empêcheraient de construire la suite de Au Bout si je ne créais pas cette comédie totalement déjantée à mi chemin entre du théâtre de Boulevard du temps de Jacqueline Maillan, Maria Pacôme, Marthe Mercadier… et de l’humour potache de la troupe du Splendid et de la bande à FiFi.

On y gesticule beaucoup, il y a une histoire de tableaux avec du véritable caca à l'intérieur et surtout on s’y amuse comme des gamins qu’on a jamais totalement cessé d’être.

 

ELLE EST LUI est mon chouchou de tous les quatre, non pas parce que c’est mon petit dernier mais parce que j’invite les lecteurs dans une vraie aventure de folie. Démarrant dans un Mont Saint-Michel désert en plein confinement grâce à un roman à quatre mains que vont écrire Manon et Thibault sous la forme d'un « Cadavre Exquis » librement revisité, on est très loin d’imaginer l’aventure montvementée que vont vivre mes deux héros.

Tous mes romans sont construits comme des séries Netflix et celui-ci spécialement. Dès le départ la situation devient haletante. Le point fort en étant les dialogues à l’emporte-pièce truffés de jeux de mots et de punchline.

Je vous entraîne visiter le Mont mais pas à la manière d’un guide touristique avec un petit fanion rouge au bout d’un bâton pour éviter de perdre ses moutons de pré salé. Laissez-vous embarquer dans un suspense qui va bien au-delà du Mont et pour ce empruntez l’ouvrage de Wolgang Amadeus Wertapfel.

Vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Une seule recommandation, l’intrigue étant à multiples rebondissements, il est nécessaire de lire le livre jusqu’au dernier mot de la page des remerciements. C’était ma façon de rendre hommage à celles et ceux qui font l’effort de dévorer un roman en intégralité et ne pas zapper le reste.

 

L.V : Cela donne très envie de découvrir tes écrits et de se laisser emporter par tes personnages. Une chose est sûr je connais fort bien le Mont-Saint Michel et je vais prochainement prendre plaisir à suivre le guide.

 

Parles-nous de tes futurs projets.

 

T.B : Je suis à la fois sur de nouveaux albums d’artistes pour lesquels j’écris l’intégralité des textes et sur mon prochain roman comédie d’aventure qui sortira courant 2022, un feel good qui démarrera en Bavière et fera escale en Scandinavie avant de partir pour un grand pays mais il est déjà tsar, je ne peux vous en dire plus…

 

L.V : Alors ça c'est pas très gentil, déjà on ne sait pas pour quel artiste tu écris et en plus Monsieur joue la carte du mystère !!!! Tu joues avec nos nerfs...

je vous présente le portrait chinois de notre invité du jour j'adore ce moment où on se lâche. Je m'excuses par avance je ne suis pas responsable de ses réponses mais je le suis de mes commentaires, alors amusez-vous …

 

T.B : Avant d’y répondre, j’ai besoin de préciser que j’ai gardé un très mauvais souvenir du portrait chinois car il a été la cause de mon élimination au casting de La Roue de La Fortune où j’ai été sorti après avoir réussi un dix sur dix aux mots à trouver simplement parce qu’à la question de mon animal totem j’avais répondu le Sphinx quand les autres candidats avaient opté pour un chien, un chat. Tant pis en bon alsacien d’origine cheval dire à ma mère.

Impossible de faire comme les autres, c’est plus fort que moi et je ne parle pas de ce qui est du remplissage de formulaires administratifs car « le cauchemar va bientôt commencer » Je vais donc me plier en huit à cet exercice barbare plus douloureux que le supplice du Pal (Secam).

 

PORTRAIT CHINOIS

 

Un endroit du monde :

Le Québec

L.V : Je suppose pour la beauté des paysages, ou bien pour le sirop d'érable et les blondes…

 

Un animal :

Le Sphinx je l’ai assez répété comme ça !  lol

L.V : Oui je sais et tes jeux de mots sont parfois complexes

 

Une couleur :

Le jaune. Même si quand j’étais petit je prenais toujours le pion rouge, mais j’imagine bien que tout le monde s’en fout c’est pour cela que je prends plaisir à le mentionner.

L.V : Alors le jaune est une couleur lumineuse et agréable, pour le pion je précise que oui on s'en fout !!!

 

Une célébrité :

Alfred Hitchcock pour son humour si british et son sens du suspense.

L.V Un personnage haut en couleurs. Effectivement une belle référence.

 

Un personnage historique :

Hugues Capet d’épée parce que personne ne viendrait à le citer, à l’ex-citer non plus.

L.V : Si tu veux, bon comme vous le voyez je l'ai définitivement perdu.

 

Une pièce de la maison :

Je ne répondrai pas, il n’est pas précisé si c’est la maison de Barbie ou d’Amityville.

L.V : Ben enfin quelle question tu es chez les bulots, donc la maison qui nous fait le plus peur est forcément celle de Barbie

.

Un plat salé :

Le pâté lorrain.

L.V : Ok je cède à la tentation c'est vrai que c'est très bon

 

Un plat sucré :

Les gaufres, oui je les mets en pluriel car je ne me contente pas d’une seule, ce qui est assez singulier.

L.V : Ben en même temps une seule gaufre ça fait petit joueur.

 

Un élément de la nature :

L’élément ! Attention un élément ça trompe énormément.

L.V : Et voilà il a encore grillé le petit je vous avait dit c'est pas au point.

 

 

Un dernier mot pour tes lecteurs :

N’hésitez pas à forcer la porte de mes livres, elle vous est toujours ouverte.

 

www.thierrybrenner.fr

 

L.V : Je te remercie beaucoup de t'être prêté au jeu et j'espère surtout que tu y as pris du plaisir.

En tout cas comme toujours cela en fut un pour moi. Voilà mes bulots maintenant il est tout à vous je vous le laisse en pâture, mais bon ne soyez pas trop vilain... Infligez-lui juste une légère torture pour connaître les titres de chansons qu’il a écrites !!!

Avis Céline Bicrel Lylifairy Somewhere in my mind en-tête.jpg
Avis Céline Bicrel Lylifairy en-tête.jpg

18/20

Avis Céline Bicrel.jpg